5 quartiers originaux de Tokyo à ne pas manquer

07 Feb 2019


A Tokyo, beaucoup de petits quartiers moins connus des touristes valent le détour. Pour sortir à bas prix, découvrir de magnifiques ruelles à l’ambiance traditionnelle, faire le plein de souvenirs et de cadeaux, se promener dans de somptueux parcs, découvrir un autre Tokyo, faire le tour de ces quartiers vous permettra de voyager dans les profondeurs de la capitale.

Akabane  赤羽
Peu connu des touristes, mais pourtant typique, Akabane est un un quartier plein de surprises. Il est situé au nord de Tokyo, au bord de la rivière Sumida. Pour les petits budgets, cet endroit est idéal car il fourmille de petites ruelles remplies d’ Izakaya et autres restaurants très bon marché. Les Izakaya vous proposeront  des gyoza、les brochettes Yakitori, le Nasu 茄子 : aubergine au miso (pâte de soja), le karaage (recette de poulet frit), des haricots verts au sésame noir (Gomaae ごま和え), le tamagoyaki, la fameuse omelette japonaise, ou encore l’agedashi dofu (揚げ出し豆腐) recette de tofu chaud. Chacun de ces délicieux mets sera accompagné d’une bière pression (Nama biru) ou de Saké japonais. Le tout vous sera facturé si peu cher que vous pourrez visiter bon nombre de ces bistrots japonais en vous baladant dans les ruelles pittoresques de ces lieux. Vous y accéderez très facilement et rapidement à pied depuis la gare d’Akabane.

Kagurazaka  神楽坂
Il existe un petit quartier très animé qu’il ne faut surtout pas manquer lors de votre visite à Tokyo. Situé sur la ligne de métro tozai ou oedo, vous vous arrêterez à la station Kagurazaka ou Iidabashi qui sont les plus pratiques. En dehors de ces commerces, Kagurazaka est un quartier où il faut se perdre. Les habitations qui l’entourent sont superbes, longeant d’étroites routes où règne un calme apaisant. La rue principale de ce quartier est Kagurazaka dori. C’est là que vous trouverez toute la vie animée, boutiques pittoresques, Izakaya, karaokés, cafés, et toutes les magnifiques ruelles cachées qui serpentent tout autour. Vous y découvrirez par surprise beaucoup de petites pépites de la gastronomie japonaise et bars très sympas. En été, la fête de Kagurazaka (Kagurazaka matsuri) accueille beaucoup de visiteurs venant se détendre et déguster yakisoba (nouilles de sarrasin poêlées aux légumes), takoyaki(boulettes de pâte fourrées au poulpe), Yakitori ( brochettes de poulet ) et bon nombres d’autres mets savoureux. Vous croiserez certains très beaux temples comme le temple bouddhiste Bishamonten Zenkoku-ji qui longe la rue Kagurazaka dori, ou encore le temple Akagi, près duquel sont souvent organisées les plus célèbres fêtes de quartier. Un peu plus loin, vers Iidabashi, ne manquez pas d’aller admirer le temple Tokyo Daijingu, un superbe temple d’une grande importance dans la religion shintoïste.

Nakano  中野
On peut passer une demi-journée sans avoir eu le temps de s’ennuyer à Nakano. Lorsque vous sortez de la station, vous accéderez tout de suite à sa galerie marchande. Vous y trouverez de quoi ramener de nombreux souvenirs, déjeuner dans des restaurants bon marchés, vous amuser dans les game centers, vous reposer dans les petits cafés,  mais le plus intéressant se trouve un peu plus loin dans le complexe appelé Nakano broadway. C’est un bâtiment sur 4 étages rempli de boutiques de toutes sortes, qui fera la bonheur des fans de la culture manga, ou cosplay car on y trouve de nombreux produits de la sorte pour peu cher ainsi qu’un magasin Mandarake. Cette galerie possède aussi des boutiques high tech aux prix plus que compétitifs, et son sous sol comporte de nombreux Tachigui (restaurants où l’on mange debout), mais aussi petites épiceries. Le soir, baladez vous dans les petites ruelles qui entourent la galerie marchande, où figurent beaucoup de restaurants yakitori (brochettes), bars à saké et izakaya de toutes sortes.

Kichijoji 吉祥寺  
Un peu plus à l’ouest de Nakano, Kichijoji est tout d’abord un quartier à arpenter pour son parc, le parc Inokashira. Celui-ci est très apprécié, notamment pour admirer les cerisiers en fleurs au printemps. Au milieu se trouve un petit lac où l’on peut louer une barque ou un pédalo (en forme de cygne) pour savourer le calme de ce petit coin de nature. Il est possible de se reposer aussi dans l’un des cafés bordant le lac. Autrement, Kichijoji est connu surtout pour le musée Ghibli qui se trouve non loin. Sachez qu’une réservation à l’avance (au moins 1 mois) est nécessaire pour contempler ce merveilleux endroit honorant les oeuvres de ce studio d’animation mondialement connu. Kichijoji possède de nombreuses rues marchandes, où l’on se balade entre les boutiques vintage, librairies, cafés… Le soir, le quartier de Harmonica Yokocho vous offrira une soirée des plus typiques, ses petites ruelles étroites cachant de nombreux bars, et restaurants à bon rapport qualité prix.  


Shimokitazawa 下北沢

A l’ouest de Tokyo, à deux pas de Shibuya et Shinjuku, vous trouverez le quartier très animé de Shimokitazawa. C’est un quartier jeune très branché où l’on compte beaucoup de magasins vintage, friperies, boutiques de vinyls, mais aussi des salles de concerts, de théâtre, et cinémas d’art et d’essai. Cette zone de Tokyo fut épargnée par les bombardements de la seconde guerre mondiale, et devint à cette époque un marché fréquenté par les vétérans américains. Il reste aujourd’hui également épargné par les grattes ciels, et garde son atmosphère de petite ville animée. On y trouve aussi toutes sortes de restaurants bon marché (ramen, udon, soba, etc), ainsi que du café de très bonne qualité vendu dans des petites échoppes. Y figurent aussi des magasins librairies originales appelées “books and beer” qui comme le nom l’indique offrent la possibilité de se balader dans la librairie tout en dégustant une bière locale !