L'île de Megijima

Megijima
 
Située à environ 4 km de la côte de la préfecture de Kagawa, l’île de Megijima est accessible en  seulement en 20 minutes depuis le port de Takamatsu en Ferry.
C'est une petite île de 9 km de pourtour que vous pouvez facilement parcourir à vélo. (Cependant, elle peut être parfois assez vallonée, alors n’hésitez pas à emprunter un vélo avec assistance électrique).
Son nom signifie littéralement  “L’île de l’arbre femelle”, qui fait face à l’île de Ogijima, “l’île de l’arbre mâle”, qui est aussi appelé Onigashima, “l’île du démon”.
 
Onigashima est le repaire des démons dans l'histoire du célèbre conte de fée "Momotaro" , héros chasseur des démons. Il y a une grande grotte de 400 mètres de long qui aurait été creusée par l'homme environ 100 av. J.-C. près du sommet su Mont Washigamine dans la partie nord de cette île et on raconte que des démons y vivaient.
Il n'y a aucune preuve, ni motif particulier qui expliquerait pourquoi ces sortes d’ogres démons auraient vécu sur Megijima, mais on ignore toujours pourquoi une grotte d'une telle ampleur fut creusée ici.
Cependant,  la communauté de  Megijima s’amuse à mettre en avant cette légende.

À l'intérieur de la grotte, on trouve de nombreux “Onigawara” (Tuile représentant la tête d'un démon) fabriqués par les étudiants du département de Kagawa, spécialités de cette région ,avec quelques statues de démons de pacotille.
Comme vous pouvez trouver partout dans les îles des choses liées au démon, vous découvrirez l'image de ces démons japonais totalement différente de ceux du monde occidental. En vous rendant en haut de la grotte, vous verrez depuis un sommet, un magnifique panorama sur la mer intérieure de Seto à ne pas manquer !

 
Outre les démons,  le village de Megijima et son paysage unique mérite le détour. On y trouve partout des pierres empilées jusqu'à parfois 4 mètres de hauteur, appelées “Oté” et qui s’apparente à une sorte de labyrinthe une fois à l’intérieure. La raison principale de cet aménagement est de lutter contre les rafales hivernales venues du Mont Takato (qui culmine à 216 mètres).

Megijima est également choisie pour accueillir la Triennale de Setouchi et les installations artistiques sont exposées à divers endroits.
 
"Mékon (La racine féminine)" une école élémentaire fermée qui a été transformée en art par Shinro Ohtake, "Dandan no kaze (Du vent des terrasses)" par le céramiste  Yasuyoshi Sugiura, "Fuzai no Sonzai (Présence d'absence)" par l'artiste contemporain argentin Leandro Erlich etc. Vous pourrez voir les oeuvres exposées au festival.

Clickez aussi les blogs concérnés ci-dessous.
Les îles soeurs du Japon, l’île de Megijima et d'Ogijima
La triennale de Setouchi : l’art sur la mer de Seto
Triennale de Setouchi : une exposition au service de la culture locale
該当する商品がありません
テストモードで実行中です。
2019-11-07 12:49:00