Shirakawago

Shirakawa-go

Le village de Shirakawa-go  Hagimachi situé dans la préfecture de Gifu dans la région de Hida et les villages de Gokayama, dans la préfecture de Toyama, sont inscrits sous le nom de "Villages historiques de Shirakawa-go et Gokayama" sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Shirakawa-go est le plus grand et  occupe 2/3 de cette partie du patrimoine mondial où figurent 60 habitations.

Au Japon, ils sont inscrits non seulement comme “villages historiques", mais aussi comme villages aux habitations de style "Gassho". Gassho signifie le style de toit de chaume très unique dans cette région.
 
Gassho est un style de construction japonais utilisé dans les régions qui connaissent un fort enneigement. Le toit est fait de bois couvert par le chaume. 
La forme de ce toit rappel le fait de joindre les paumes des mains pour la prière et ce traduit en japonais par “Gassho”.
On construisait ces toits en angle aigu afin d’éviter la destruction de la maison recouverte d’un trop important amas de neige.
Sous le toit, on trouve une vaste pièce utilisée pour la sériculture.
Au fur et à mesure que l’on développait cet artisanat, la forme du toit était conçue de plus en plus en angle aigu pour qu’on puisse avoir plus d’espace dans les combles.

Le toit est fabriqué  sans l’aide de clous et renforcé par des cordes.
Cependant il reste solide face aux fortes chutes de neige et aux plus fortes rafales de vent.
L'exposition de la maison et la position des fenêtres sont bien pensées, et nous pouvons  ressentir la sagesse des ancêtres pour cette construction tout à fait rationnelle.
Le chaume se maintient pendant 30 ou 40 ans mais abîmé par la neige et vent, il est nécessaire de le réparer 1 à 2 fois par an.
Lorsque d’important travaux étaient nécessaires pour rénover totalement le toit de ces maisons, ce sont tous les habitants du village qui s’alliaient et venaient prêter main forte.
  

A la fin de du XIXème siècle, il y avait 2,000 bâtiments de ce genre d'architecture, mais c'était un style très rare et exceptionnel.
À cause de dépeuplement et de l’expulsion des habitants dûs à la construction du barrage, beaucoup de villages ont alors disparu.
Cependant, le village de Shirakawa-go est situé dans une région reculée qui connaît un fort enneigement, et n’est pas bien desservie, loin des villes industrielles, ce qui lui permit de préserver ses aspects anciens.
Au bout d'un certain temps, la volonté de sauvegarder les caractéristiques traditionnelles et le paysage champêtre qui l’entoure prit le pas sur l'industrialisation et le village fut finalement inscrit comme 4ème patrimoine mondial au Japon en 1994.
 
Aujourd'hui, Shirakawa-go est devenu un site touristique très visité ce qui fait naître aussi une inquiétude face à l’augmentation d’installations de magasins de souvenirs, et restaurants, et à la disparition de son aspect paisible et rural comme il le fut autrefois.

  

Blogs concernés
-  Le village unique et insolite au coeurs de montagnes : Shirakawa-gō 

該当する商品がありません