Les feuilles d’érables aux mille couleurs : Kôyô

12 Jul 2019


Au Japon, l’automne est une saison très attendue pour bon nombre de Japonais. L’arrivée de ces mois, pleins de couleurs, annonce le début du Kôyô signifiant en japonais, le rougissement des feuilles d’automne. Pour cette occasion de nombreux Japonais se déplacent à travers le pays pour assister à ce ballet de couleurs.  
La contemplation des érables Japonais, appelé momijigari, est comparable à la période des pique-niques sous les sakura en fleurs, ohanami. 

Rares sont les touristes n’ayant pas assisté à la floraison des sakura, durant le printemps. Au contraire, le rougissement des feuilles d’érable est beaucoup moins connu à travers le monde. Ce moment est pourtant un spectacle aux couleurs éclatantes donnant lieu à une ambiance fabuleuse et féérique. 

Cependant, il existe, au Japon, beaucoup de variétés d'érables bien différentes les unes des autres et aux couleurs très distinctes. Par exemple, certains arbres sont de petite taille tandis que d’autres peuvent atteindre plus de 4 mètres de hauteur. En voici quelques-uns plus ou moins populaires :

 

Acer Palmatum

La variété d’érable sûrement la plus célèbre et la plus répandue dans le monde. L’automne, ses feuilles virent du vert à l’orange-rouge. Il peut parfois atteindre plus de 4 mètres de hauteur. 

Acer palmatum, autrement appelé “Orange dream”

Une variété un peu plus différente, sa hauteur maximale est d’environ 2 mètres. Durant le printemps ses feuilles sont jaunes-oranges.

Acer japonicum “Vitifolium”

Connu chez nous sous le nom d’érable japonais, cet arbre peut atteindre environ 3 mètres de haut. Ces feuilles sont encore différentes des autres érables, et réputées pour leurs couleurs pouvant virer à l’orange et au rouge durant l’automne.

Acer palmatum “Butterfly”

Cet érable possède des couleurs très différentes de ses cousins. Généralement, ses feuilles sont vertes marginées de blanc crème. Sa hauteur est d'environ 2,5 mètres.

Bien sûr il existe de nombreuses autres variétés d’érables qu’il est possible de découvrir directement au Japon durant la saison de momijigari. 

 

Comme pour la floraison des sakura, le changement de couleurs des feuilles d’érable apparaît selon les régions, à des dates très différentes. En fontion du climat, chaque année peut voir les dates du kôyô changer. Voici quelques estimations :

  • dans les zones situées au nord du Japon :

    • Hokkaido : Entre mi-septembre et début novembre (pour les plus tardifs)

    • Tohoku : début octobre à fin novembre

  • dans les zones centrales du Japon :

    • Tokyo : mi-novembre à mi-décembre

    • Fuji : fin octobre à mi-novembre

    • Osaka / Kyoto : mi-novembre à début décembre

  • dans les zones au sud du Japon :

    • l’île de Kyushu : début novembre à mi-décembre.

Il existe des parcs ou jardins non loin des villes où il est possible d’admirer les érables aux couleurs brillantes de mille feux. Voici quelques lieux où il est possible de les retrouver du Japon :

  • le jardin Rikugi, au nord de Tokyo, vous offrira des couleurs à couper le souffle. La nuit, les arbres proches du lac sont illuminés mettant en valeur  leur majestueuse posture.

  • Ueno, parc très célèbre, est l'endroit parfait pour observer un peu plus de 9.000 arbres tout en restant à l’intérieur de Tokyo

  • Le temple Eikando, situé à Kyoto constitue un mélange incroyable entre la culture japonaise et sa nature. Si vous le souhaitez, vous pourrez même profiter d’une dégustation de thé au milieu des arbres

  • Mt. Fuji : au pied du Mt. Fuji se trouve plusieurs lacs et autour de chacun, il est possible d'observer les feuilles d’érable avec un paysage tout à fait unique au monde.  


Cliquez ici pour découvrir nos circuits accompagnés !

Cliquez ici pour découvrir nos circuits en liberté !

 

Nous sommes une agence de voyage spécialiste du Japon basée à Tokyo, cliquez ici pour contacter nos experts afin d’obtenir plus d’informations sur votre prochain séjour.