Le sanctuaire d'Itsukushima


 Le sanctuaire d'Itsukushima fait certainement partie des sites touristiques incontournables lors d'un voyage au Japon. Ce site fait partie du patrimoine mondial de l'Unesco et se situe à Miyajima, dans la préfecture d'Hiroshima. Chaque année il reçoit la visite de nombreux touristes japonais et étrangers. Plongeons nous donc dans l'histoire de ce sanctuaire shintoïste de plus de 1400 ans.

D'aprés la légende, la construction du sanctuaire aurait été ordonné  en 593 par les oracles à un puissant personnage de l'époque, "Saeki no Kuramoto". Le lieu de construction du sanctuaire fut la côte de l'île d'Itsukushima (actuelle ville de Miyajima). Ce n'est pas un hasard car cette île aurait été consideré comme sacrée depuis les temps anciens. Le caractère sacré de l'île influença dans la construction de l'édifice qui a la particularité d'être bâti sur pilotis. En effet, les visiteurs n'avaient pas le droit de fouler les terres sacrées de l'île de Miyajima et devaient absolument accoster sur les pontons.

Bien que le sanctuaire date du 6ème siècle, plusieurs incendies en 1207 et en 1223 ravagèrent l'intégralité des bâtiments. Ils furent reconstruits peu après, et certaines bâtisses que l'on peut voir aujourd'hui sur le site datent de 1243 environ. L'arche traditionnel japonais, aussi appelé "Torii", que l'on peut voir actuellement dans beaucoup de photographies de paysages japonais, est quant à lui accessible uniquement en marée basse. Les Torii ont la fonction de séparation symbolique du monde physique et du monde spirituel, de ce fait, il était obligatoire de l'emprunter pour pouvoir accéder à l'île. 

Le sanctuaire n'est pas le seul point d'attraction de l'île. Divers festivals sont organisés chaque année tel que le festival Miyajima Kangensai qui se déroule sur l'eau avec un fond musical traditionnel. Cette année il aura lieu le 17 Juin et sera certainement une étape clef si vous passez par la préfecture d'Hiroshima.






Peak Experience Japan
PEAK (FR)