Takayama

Takayama ~ Petite Kyoto de Hida ~

La superficie de la ville de Takayama est aussi grande que celle de Tokyo, mais la plupart du terrain étant montagneux, les zones habitables sont restreintes et l’on compte aujourd’hui une population de  90 000 habitants. Une grande partie de la population se concentre dans le centre-ville autour de la gare de Takayama. Elle est situé à l'ouest de la chaîne de Hida (Alpes japonaises du Nord) comprenant la ville éponyme, ainsi que Gero et Shirakawa-go. Au coeur de cette région, le centre ville de Takayama est appelé “Hida-Takayama”.

Tateyama s’est développée car elle est la ville transit du trajet partant de Nagoya à Hokuriku, mais la neige et le manque d’infrastructures y ont limité l’influence moderne. Par conséquent, la ville conserve l’atmosphère de l’époque d’Edo et ses anciennes maisons marchandes. Elle est classée dans la zone de conservation des constructions traditionnelles. A l’origine, elle était un lieu de départ des alpinistes se dirigeant vers les sommets, mais sa beauté s’est vite fait connaître par le bouche à oreille et elle est aujourd’hui devenue ville touristique. Takayama est une ville de province, mais aussi un ancien domaine du shogun Tokugawa et la culture de la période Edo y est forte. La ville s’est parée d’élégance, ajoutant une touche de charme dans le paysage. On l'appelle la “Petite Kyoto” et elle est de nos jours, très visitée.   
 


Tradition et Culture de Hida Takayama

Comme mentionné plus haut, Takayama sauvegarde la tradition de l'époque d'Edo ayant été épargnée par la modernisation.
Grâce à une nature riche en ressources, l’industrie de transformation de bois s’est développée dans la région de Hida. Les artisans sont surnommés "Hida no Takumi” (artisans de Hida) pour l’excellence de leur technique. Ils étaient très demandés et appréciés dans tous les domaines et à chaque époque. Les meubles de Hida sont aujourd'hui connus dans le monde entier. Les objets d'arts comme les sculptures "Ichi-i-itto-bori", et les objets en laque "Shunkei-nuri" prouvent ce savoir faire  exceptionnel.

La fête "Hida Takayama Matsuri" a lieu au printemps et en été. Vous y trouverez un concentré de toutes les techniques du bois de charpente des chars de parade (yatai). La fête Takayama-matsuri compte parmi les 3 grandes fêtes de Hikiyama avec Gion-matsuri (Kyoto) et Chichibu-yomatsuri (Saitama). En 2016, elle a été classée dans la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO dans la catégorie Yama hoko yatai gyoji (fêtes japonaises comprenant des défilés de chars décorés pour prier les dieux et se protéger des catastrophes naturelles. Ces chars sont fabriqués avec l’effort de toute la communauté des villes dans lesquelles ils défilent). Une dizaine de chars sont sortis deux fois par an, mais aucun de ceux ci n’est similaire. Chaque char est particulier et unique et fait de charpentes détaillées. Des poupées mécaniques sont aussi installées à l’intérieur. De par leur beauté et leur finesse, on les appel “Ugoku Yomei-mon” (le beau portail Yomei qui bouge). Les anciens chars sont conservés dans le Takayama matsuri kaikan (centre de la fête de Takayama). Cela vaut la peine d’aller le visiter.

  


Blogs concernés

Takayama, la "petite Kyoto" cachée dans les montagnes
L’un des festivals les plus réputés au Japon : Takayama matsuri
Hida-gyu : Le boeuf renommé de Gifu
Le musée de l’artisanat Hida noTakumi (Hida no Takumi bunka kan)
該当する商品がありません