Kumano Sanzan, le pèlerinage mythique japonais classé à l'UNESCO

07 Oct 2019


Enfoui dans les montagnes de la péninsule de Kii, à une heure environ d’Osaka, se trouve l’ensemble de sanctuaires appelé Kumano Sanzan au milieu du pèlerinage le plus sacré du Japon. Il regroupe Hongu Taisha, Taichi Taisha et Hayatama Taisha qui sont chacun relié entre eux par des chemins long d’environ 20 à 40 kilomètres. La route est par ailleurs le seul pèlerinage à être classé à l’UNESCO avec celui de Saint-Jacques-de-Compostelle.
La grande Toori de Hongu

Cette route sacrée attire en effet les pèlerins depuis plus de 1000 ans mais on considère que l’endroit était en fait déjà un lieu de culte durant la préhistoire japonaise, ou la nature était vénérée. Au 10ème siècle, avec l’expansion du Bouddhisme, le lieu fut reconverti et mélange depuis les deux religions principales du japon, étant donc un excellent exemple de Shinbutsu-shugo, c’est à dire la fusion du Shintoïsme et du Bouddhisme dans un même lieu de culte. Au 15ème siècle, la route était devenue si populaire qu’elle fut surnommée “Le pèlerinage des fourmis” car le grand nombre de gens en train de marcher vu de loin donner l’impression d’une fourmilière géante.
Les marches de pierres des sentiers du pèlerinage

De nombreux japonais y voient l’occasion de se ressourcer en faisant notamment des bains de forêt ou en allant profiter des nombreux onsens (sources chaudes volcaniques) présents autour du village de Hongu, notamment Yunomine Onsen, riche d’une histoire d’au moins 1800 ans. Parmi les autres trésors qu’y offre la nature, on peut citer la chute d’eau de Nachi, l’une des cascades les plus célèbres du Japon, qui offre une vue magnifique puisqu’une pagode fut intentionnellement construite non loin de la cascade. Cette dernière est notamment citée dans le Heike Monogatari, l’un des chef d’oeuvres de la littérature médiévale japonaise.

Le village thermal de Yunomine Onsen


En plus des sanctuaires magnifiques qui se découvrent durant la route, de nombreux festivals sont organisés tout au long de l’année, le plus impressionnant d’entre eux étant certainement le Kumano Oto Matsuri durant lequel environ 2000 hommes habillés de blanc descendent les 538 marches de Hayatama Taisha munis de torches, donnant l’impression d’une rivière de feu descendant du sanctuaire. Ce festival, dont l’histoire semblerait remonter à plus de 1400 ans, a lieu au moment de la nouvelle année selon le calendrier lunaire, et sa date peut donc varier d’une année à l’autre. 

Les flammes du festival Kumano Oto Matsuri
 
 

Cliquez ici pour découvrir nos excursions depuis Kyoto ! 

Cliquez ici pour découvrir nos circuits en liberté !

Cliquez ici pour découvrir nos circuits accompagnés !

 

Nous sommes une agence de voyage basée à Tokyo, cliquez-ici pour contacter nos experts pour plus d’informations sur votre prochain séjour.