7 Animaux mythologiques Japonais

21 Dec 2018



1. La divinité Inari : le renard

Le kitsune, ou renard représenté dans de nombreux sanctuaires shinto "Inari", dont le plus connu est certainement le Fushimi Inari de Kyoto et ses milliers de torii. Il est une divinité, un messager des dieux mais aussi vénéré pour la bonne culture du riz, le kitsune chassant les rats qui dévoraient les récoltes. Il est aujourd’hui, aussi considéré comme dieu de réussite d’une entreprise et divinité de la montagne.

Cliquez ici pour découvrir notre circuit "Tour à vélo le long de la rivière Kamo à Kyoto : Shimogamo,Tofuku-ji,Gion, Sanjusangendo,Fushimi-Inari"

 



2. Les Komainu : les lions gardiens

Les Komainu sont de sortes de lions représentés par deux statues, les gardiens placés à l’entrée des sanctuaires. Ils sont présents pour repousser les mauvais esprits. Le nom Komainu  signifierait “lion de Corée” bien qu’il soit originaire de la dynastie Tang en Chine, et serait également présent dans les anciennes civilisations égyptiennes et indiennes. On peut les admirer notamment à Nara, ou sur l’île d’Itsukushima. Sur l’archipel d’Okinawa, on les appel Shīsā, les chiens de garde. Le mâle, placé à droite de l’entrée du sanctuaire à souvent la gueule ouverte pour éloigner les mauvais esprits, et la femelle à gauche, la gueule fermée pour conserver le bonheur.

Cliquez ici pour nos circuits concernant "Bouddhisme/ Shintoïsme
 

3. Le Yatagarasu : le corbeau à trois pattes

Le yatagarasu est un animal de la mythologie japonaise, un corbeau à trois pattes, l’une représentant le ciel, la deuxième la terre et la troisième les personnes. Selon la légende, le corbeau aurait aidé le premier empereur du Japon,l’empereur Jinmu, à trouver son chemin jusqu’à Kumano (la région de la préfecture de Wakayama) puis Yamato ( la région de la préfecture de Nara), avant de remporter une victoire face à un chef local du nom de Nagasunehiko. Jinmu est considéré par le shintoïsme, comme un descendant d'Amaterasu, la grande déesse du soleil. Il est aussi l’emblème de l’équipe de football du Japon, et au  temple Yuzuruha de Kobe, dédié au corbeau divin, une statue représente un ballon de football portant ce symbole.
 




4. Le Hōō : le phénix

Hokusai l’a peint sur le plafond d’un temple de la ville d’Obuse, dans la préfecture de Nagano. Cette créature mythologique est bienfaitrice et de bonne augure, symbole de la sagesse, de la bienveillance, de la fidélité, de la droiture et de la bienséance. Le phénix est un animal hybride, au cou de serpent, au buste d’oie, au dos de tortue, son corps est couvert d’écailles. Au Japon, il est peut-être l’une des plus puissantes divinités, symbole d’immortalité, et de longévité. Il n'apparaitrait que pour annoncer une nouvelle ère, et dans les temps prospères et pacifiques. Il est représenté notamment dans le célèbre temple Byodoin, situé dans la préfecture de Kyoto. 

Cliquez ici pour voir notre tour "Randonnée historique dans la nature au Japon. (Nagano,Matsumoto,Kamikochi/ Avril-Nov)”
 


5. Le Kirin

Comme le phénix, le kirin est une créature mythologique de bonne augure, appréciant les lieux paisibles et protégés, son apparition est synonyme de prospérité. A l’inverse,sa mort serait aussi l’annonce de temps difficiles, comme le décès d’un souverain. Il aurait le corps d’un grand cerf, bien que sa peau soit couverte d’écailles comme un dragon, une queue de boeuf, le crâne d’un loup portant des bois de cerfs, les sabots d’un cheval. Il peut également être représenté par une sorte de licorne associée à la notion de culpabilité et de justice. On trouve cet animal dans plusieurs légendes d’Asie, notamment en Chine et au Viêt-nam. Au  Japon, vous verrez cette créature dessinée sur les bouteilles de la célèbre marque de bière japonaise Kirin.
 




6. Le serpent blanc

Le serpent blanc, animal considéré comme l’un des sept dieux de la chance serait un messager de la déesse Benzaiten (La déesse est cependant plus associée au bouddhisme japonais, et représente l’art, la musique, l’éloquence. A Tokyo, le temple Bentendo lui est dédié, ainsi qu’un temple situé sur l’île d’Enoshima). Selon les croyances shintoïstes. Ils sont des messagers envoyés sur terre, souvent associés aux dragons. Croiser la route d’un serpent est un bon présage au Japon. L’animal serait aussi porteur de fortune et de richesse, et les japonais ont parfois comme habitude de glisser dans leur portefeuille un petit objet lié au serpent.
 


7. Le dragon : Ryu

Le dragon tient une place importante dans les croyances envers les Kami (les dieux). Ce dragon vivrait dans un gigantesque palais dans les fonds marins de Ryugu-jo. C’est un véritable seigneur de l’océan, protecteur de la faune marine et dieu vénéré contre les sécheresse. Il aurait selon la légende, pris forme humaine et serait un des ancêtres du premier empereur du Japon, Jinmu. Le dragon est souvent visible sur les fontaines où l’on se purifie en se lavant les mains avant d’accéder dans les sanctuaires shintoïstes. A Nikko, dans le célèbre Toshugo, un dragon orne une des salles d’un bâtiment, ainsi qu’au temple Senso-ji d'Akasaka.

Cliquez ici pour voir notre circuit "Escapade à la recherche de l'authenticité nippone : de Nikko au sud de Tohoku"

Cliquez ici pour découvrir nos excursions depuis Tokyo

Cliquez ici pour découvrir nos excursions depuis Kyoto