Quels mets savourer autour de la mer de Seto ?

06 Jun 2019


La mer de Seto est pleine de ressources grâce à son importante activité de pêche et une agriculture prospère. Les produits que l’on trouve varient en fonction des nombreux ports et îles de la région. 

Voici pour commencer une première suggestion à déguster !

① Olive

Lorsque l’on parle de la mer de Seto, la plupart des japonais pensent tout de suite à Shodoshima et ses olives ! La culture des olives a débuté à Shodoshima en 1908 et s’est répandue dans toute cette région jusqu’à devenir la spécialité locale. A partir des olives, on fabrique bien sûr de l’huile d’olive, mais aussi beaucoup d’autres choses. On utilise cet ingrédient pour cuisiner les sômen (nouilles blanches très fines cuisinées froides), on fabrique aussi le Olive-cola (sorte de coca-cola aux olives), on les mélange dans les ramen, et autres nombreuses recettes. Certaines huiles d’olives de Shodoshima sont vendues uniquement sur l’île même, alors n’hésitez pas à venir les goûter sur place !

②Fruits de mer

La mer de Seto est tellement abondante en produits de la mer qu’il est impossible de tout énumérer. Voici donc une sélection parmi toutes ces richesses !

②-ⅠHuîtres et kakioko 

Au nord de Shodoshima, on trouve de nombreuses îles plus ou moins petites dont l’île Hinasesho dans la préfecture d’Okayama, où l’ostréiculture est abondante. On y cultive des huîtres grosses et charnues. La période de culture la plus importante se fait de l’automne jusqu’au début du printemps.  On les déguste cuites avec de la sauce soja (meilleur avec la sauce soja de Shodoshima) mais la véritable spécialité ici est un plat appelé kakioko. Il s’agit d’huîtres cuites avec les ingrédients de son choix. Ce plat était autrefois celui des pêcheurs, mais il est aujourd’hui présent dans les restaurants de teppanyaki de Hinasesho. En dégustant votre plat de Kakioko, ne vous privez surtout pas des sashimi de sawara (une variété de maquereau) que vous accompagnerez bien sûr d’une bonne bière ! Bonne dégustation !

②-ⅡTako Poulpe

Onomichi dans la préfecture de Hiroshima et  Imabari dans la préfecture d’Ehime, sont deux villes reliées par une voie maritime. Au milieu de celle ci, on trouve l’île d’Ikuchijima où la pêche au poulpe est prospère. Par conséquent, la région ne manque pas de le cuisiner de bien des manières ! 

Nous citerons par exemple pour commencer les tempura de poulpe (préparé avec une sorte de pâte à beignet frite). 

Le poulpe qui est pêché ici est apprécié pour sa chair tendre, et sa saveur agréable en bouche. On trouve un grand nombre d’endroits où déguster de très bon sashimi de poulpe en se rendant notamment sur l’île d’Ikuchijima ! Vous pourrez aussi goûter pour terminer un plat merveilleux de riz mélangé aux saveurs douces du poulpe. Votre chawan (bol de riz japonais) sera vide en un rien de temps ! 

Voici donc une présentation de la cuisine gourmet de cette magnifique région, en attendant d’autres articles !


該当する商品がありません