Voyage dans la préfecture d'Ibaraki : Découvrez la beauté de ses bords de mer et de ses montagnes tout près de Tokyo

14 Aug 2019


Présentation
 
Située dans la partie nord-est de la région du Kanto, la capitale de la préfecture est Mito. Ibaraki est une préfecture fascinante avec de nombreux sites touristiques tels que la côte d'Izura, qui a été choisie comme l'un des 100 paysages sonores du Japon, l'un des trois jardins les plus célèbres du Japon, et également le Ushiku Daibutsu, le plus grand bouddha du monde, ou encore le Hitachi Seaside Park dans lequel fleurissent des milliers de Nemophilas, le sanctuaire Oiwa, lieu aux arbres sacrés, et le sanctuaire Oarai Isosaki sur une colline faisant face à l'océan Pacifique.

Que diriez-vous de profiter de la belle nature lors d’une excursion d’une journée au départ de Tokyo?
 

Lieux à ne pas manquer

 
‐ Kairakuen: l'un des trois plus grands jardins du Japon. Ce parc a été créé en 1842 par le seigneur Tokugawa Nariaki de Mito. En tant que parc urbain, il s’agit de la deuxième plus grande superficie (300 ha) au monde après Central Park à New York. Il est 64 fois plus grand que le Tokyo Dome et compte plus de 3000 pruniers d'une centaine de types différents. Le festival des prunes a lieu de fin février à fin mars. En outre, vous pouvez profiter des fleurs de cerisier, des azalées, des fleurs de cerisier et de belles fleurs de saison.

‐ Ushiku Daibutsu:la plus grande statue de bronze du monde, elle mesure 120 mètres de haut! Sa taille est telle que le Grand Bouddha de Nara pourrait tenir dans la paume de sa main. Situé dans le jardin de Jodo, il y a un petit zoo, un jardin de fleurs et des restaurants.

‐ Le sanctuaire d'Oarai Isosaki Shrine : Un sanctuaire qui se dresse sur un cap faisant face à l'océan Pacifique et est désigné comme un atout culturel de la ville d'Oarai. “Kamisu Torii”, une porte japonaise traditionnelle blanche, s'élève au milieu des vagues, sa beauté est à couper le souffle. C'est aussi un endroit populaire pour admirer le premier lever du soleil.

‐ La côte d'Izura:Avec ses vagues, ses falaises, ses petites criques et ses crêtes, vous vous retrouverez soudainement transposé dans l'univers des peintures japonaises classiques. Vous pouvez également visiter le musée Ibaraki Tenshin Memorial Izura, fondé par Okakura Tenshin, qui est également à l'origine de l'Université des arts de Tokyo.

‐ Hitachi Seaside Park : Nemophila, jonquilles et tulipes au printemps, coquelicots et roses en début d'été, tournesols en été, cosmos en automne, tulipes sur glace en hiver, il n'y a pas de mauvaises saisons pour admirer les fleurs de ce parc. Il y a également différentes attractions pour petits et grands, telles qu'une grande roue, un parc d'attractions et un espace barbecue.

Gourmet
 
‐ Natto (Mito): Nourriture nationale japonaise, elle est composée de graines de soja fermentés. Il contient des vitamines abondantes, des minéraux tels que le magnésium, des fibres alimentaires, de l'acide lactique et des protéines. C'est bon pour les os et populaire en dehors du pays pour renforcer le mécanisme de défense immunitaire. Le natto de Mito a une longue histoire, et il est dit que ce natto fut créé par hasard, après que les bactéries de la paille de riz aient adhéré aux graaines de soja bouillies provenant de la nourriture des chevaux. On raconte que cela s’est produit lorsque Minamoto no Yoshiie, un célèbre général samouraï, a séjourné dans une résidence de la ville de Watari à Mito alors qu’il se rendait à Oshu (une ville de l’actuelle région de Tohoku) pendant la guerre de Gosannen en 1083. Dans la région de Mito, chaque agriculteur mangeait du natto fait maison. Il est ensuite devenu une industrie bien établie, sa vente a été développée grâce à un marketing moderne et il est devenu une marque nationale appelée Mito Natto.

‐ Umeboshi (Mito): Le jardin Kairakuen, l'un des trois plus grands jardins du Japon, est un parc particulièrement célèbre pour la forêt de pruniers établie par le seigneur de Mito, Nariaki Tokugawa. Dans un livre ancien nommé Shubaiiki, il est mentionné la beauté de la prune, mais aussi le fait que l'acidité de cette dernière peut guérir la soif et la fatigue. Les Umeboshi ont un effet conservateur et un effet bactéricide. Après la création du Kairakuen, la culture d'umeboshi s'est répandue dans tout Ibaraki.

‐ Anko-nabe (Oarai): Une sorte de fondue japonaise à base de Anko, malgré son apparence non raffinée, est un poisson délicieux à manger avec beaucoup de collagène. Le Anko-nabe est un repas très sain qui peut être mangé avec des légumes.

Spécialités Locales
 
‐ Yuzu miso : Ibaraki est également célèbre pour son yuzu, le célèbre agrume japonais. Au Japon, en hiver, il est extrêmement agréable de manger ce yuzu miso avec des légumes cuits à la vapeur, comme les radis et les champignons, appelées burifuki.

‐ Konjac Gelé : Le konjac est également un spécialité locale d'Ibaraki et il gagne en popularité à l'étranger en tant que repas faible en calorie. Ce konjac congelé serait un ingrédient fabriqué depuis la période Edo. C'est un aliment qui peut être prêt en 20 jours en décongelant lentement, en gelant la nuit et en fondant le jour. Il est courant de le déguster à la maison avec du sucre, du saké, de la sauce de soja, du mirin, etc. Zéro calories, riche en fibres et en calcium, il est également excellent pour la santé. Que diriez-vous d'en acheter en souvenir?
Attractions
 
‐ Le Pont du Dragon, Ryujinkyo:Situé dans le parc naturel préfectoral d'Okukuji, c'est l'endroit idéal pour profiter de paysages magnifiques et admirer la rivière Ryujin qui coule entre les vallées. D'une longueur de 375 mètres, il s'agit du plus grand pont suspendu piétonnier du Japon. Vous pourrez y admirer des panoramas saisonniers depuis le sommet du pont.

‐ Warp Station Edo:Un lieu opéré par la NHK, la télévision japonaise, qui a reconstitué des «quartiers anciens et modernes» où sont reproduites les rues et les installations japonaises des périodes Sengoku et Edo, ainsi que les rues commerçantes et les bâtiments des ères Meiji, Taisho et Showa. Le «quartier moderne» est ouvert au public. Il peut y avoir des restrictions de circulation pendant les tournages, mais vous aurez toujours la possibilité de vous sentir comme dans une autre époque.

‐ Furusato Stable : Ishioka, Prefecture d'Ibaraki. Après un cours d'initiation, vous pourrez faire du cheval dans la forêt avec votre famille et vos amis.
Evènements
 
‐ Le Festival des Prunes de Mito : mi-février à fin mars, ville de Mito, Kairakuen.

‐ Hitachi Furyumono : un bien culturel folklorique légué à la ville de Hitachi, qui fait référence aux grands chars flottants et au spectacle de marionnettes de Karakuri qui sont transportés jusqu'au sanctuaire de Kamine. Il sera ouvert lors du «Hitachi Sakura Festival» qui a lieu tous les ans à la mi-avril.

‐ Le Festival de Mito Komon : festival célébrant Mito Komon, le deuxième propriétaire du domaine Mito à dans la ville éponyme.
 

 

Activités

- Le saut à l'élastique de Ryujin : Saut à l'élastique depuis le grand pont suspendu de Ryujin. La hauteur est de 100 mètres! Pour ceux qui sont bons en saut à l'élastique et pour ceux qui veulent profiter d'une "l'excitation au-delà de l'imagination".

Cueillette de Myrtilles : les myrtilles peuvent être cueillies de début juin à début septembre à plusieurs endroits dans la préfecture d'Ibaraki.
 
- Expérience de pêche au filet : Tôt le matin, d’avril à octobre, à Oari Sun Beach, vous pourrez tirer un filet de pêche qu’un bateau aura jeté dans la mer et vous joindre à d'autres personnes pour attraper des poissons.

Cliquez ici pour découvrir nos circuits en liberté !

Cliquez ici pour découvrir nos excursions depuis Tokyo !

 

Nous sommes une agence de voyage spécialiste du Japon basée à Tokyo, cliquez ici pour contacter nos experts afin d’obtenir plus d’informations sur votre prochain séjour.