Izumo Taisha Shimane Prefecture

Izumo Taisha, où se recontrent les dieux

16 Dec 2019


Izumo Taisha est l’un des sanctuaires les plus anciens et les plus mystérieux du Japon avec celui d’Ise. En effet, selon la mythologie, c’est d’ici que Okuninushi, descendu du ciel, commença la création du Japon et fit de l’ancienne région d’Izumo le berceau d’un grand nombre des légendes du pays. Considéré comme l’un des lieux les plus importants de la religion Shintoh, les origines du sanctuaire sont troubles. Le mythe dit qu’Amaterasu, la divinité suprême de la religion Shintoh dont la famille impériale descendrait, aurait fait bâtir le sanctuaire pour remercier Okuninushi de lui avoir donner son territoire, après qu’elle ait envoyé deux de ses fils le lui réclamer. 

Amaterasu by Kunisada 1856
Amaterasu dépeinte au centre par Kunisada, 1856

Si historiquement, les origines du sanctuaire restent opaques, il en est fait mention dans les premiers livres d’histoire japonaise datant du VIIIème siècle, le Nihon Shoki et le Kojiki. Le bâtiment principal actuel date de 1744 et fait environ 24 mètres de hauteur, mais des fouilles archéologique ont prouvé que le bâtiment précédent, haut perché sur des piliers, aurait fait près de 48 mètre de hauteur, en faisait le plus haut sanctuaire du Japon

Izumo Taisha Shimane

L’allée principale de pins qui mène au sanctuaire est réservée aux dieux qui s’y réunissent tous les dixième mois lunaires, c’est à dire aux alentours de novembre. Ce mois est appelé dans tout le pays Kannazuki (le mois sans dieux) sauf à Shimane où il est évidemment appelé Kamiarizuki (le mois avec des dieu). Dans le sanctuaire, ils décident des prochaines récoltes et du croisement des destins des humains, ce que l’on appelle en-musubi. C’est donc une période très favorable à la rencontre amoureuse !

Izumo Taisha Torii Shimane
Les immenses torii qui marquent l’entrée du sanctuaire, donnent le ton à la majestuosité du lieu. En effet, les visiteurs ne peuvent qu’être impressionnés devant la grandeur d’Izumo Taisha, lequel est entouré d’une forêt sacrée qui ne fait qu’en amplifier la beauté. On trouve, accroché au haiden (bâtiment consacré au culte), une sorte de corde tressée gigantesque appelé shimenawa qui pèse plus de 5 tonnes, et de façon plus amusante, on peut aussi y voir quelques sculptures de lapin de par la légende de Okuninushi et le lièvre, qu’on vous racontera bientôt. Le lieu est donc un incontournable pour tous les amoureux de la mythologie japonaise.
Shimenawa Izumo Taisha
Restez connecté pour connaître l'histoire du lièvre !